Kyary Pamyu Pamyu, une nuit de concert dans la préfecture de Shimane dans le célèbre Izumo Taisha

01.April.2019 | MUSIC

Kyary Pamyu Pamyu a sorti son 4ème album Japamyu en automne 2018. Nakata Yasutaka, qui a produit cette album en collaboration avec la chanteuse, est parti sur une approche dans un style oriental.

Plus tôt dans l’année, il a été annoncé que la chanson la plus emblématique de l’album, Oto no Kuni, donnerait son nom à une tournée spéciale, le Oto no Kuni Live Tour 2019, qui s’appuiera sur le thème du patrimoine culturel japonais. C’est ainsi que le samedi 30 mars dernier, la première représentation de cette tournée, intitulée Maboroshi no Utopia ~ Izumo Taisha no Yoru a eu lieu dans la préfecture de Shimane dans le très célèbre temple Izumo Taisha, qui serait le lieu de naissance des dieux japonais.

Avant la performance, la chanteuse a dit qu’elle avait reçu un message de la part du célèbre Akihiro Miwa qui disait : “Tu étais comme la réincarnation d’Izumo no Okuni elle-même” en se référant à la créatrice du théâtre traditionnel kabuki japonais, Izumo no Okuni, qui travaillait comme servante au sanctuaire d’Izumo. Kyary était vêtu d’un vêtement de style japonais orné de chaînes et de cristaux en or. Bien que sa façon de s’habiller ait été critiquée pour ne pas rester fidèle à notre époque, elle a également reçu des compliments selon lesquels son style personnel d’artiste a traversé les générations et les époques.

En tant qu’artiste dont le sens de mode scandaleux ne peut tout simplement pas être compris, Kyary est allée dans le monde entier pour se produire dans de nombreux endroits. Et c’est maintenant, avec les mots « Izumo no Okuni des temps modernes » prononcés par Miwa qui lui tiennent à cœur, que Kyary continue dans ce sens et a choisi la scène du sanctuaire d’Izumo!

Lorsque vous vous approchez vous pouvez ressentir l’atmosphère majestueuse du sanctuaire d’Izumo. C’est là que vous vous retrouvez tout à coup face à un cadre géant entourant une scène. L’excitation grandissait alors que les gens se demandaient comment Kyary Pamyu Pamyu allait présenter son histoire depuis l’intérieur du cadre. Le cadre était orné de motifs tels que des plantes, des lapins et des papillons, comme ceux qui apparaissent dans les contes de fées de style européen, mais aussi des bordures dans un style pop et des motifs à pois. C’est une sorte de porte vers le monde de l’artiste. Cela met d’ailleurs bien en valeur le fait que Kyary ne tire plus ses influences que du Japon.

Le concert a commencé avec une vidéo qui a servi de scène d’introduction pour raconter l’histoire. Il était une fois, dans le Pays de la Musique (Oto no Kuni), un dieu nommé Oto Ryuu, qui protégeait son pays pour ainsi. Cependant, un esprit malfaisant s’empara de sa vie. Oto Ryu fut piégé dans les montagnes, les fleurs et les arbres moururent, les gens ont oublié la musique et les sourires ont disparu. Le dieu enfermé se mit alors à pleurer dans la montagne. C’est à ce moment que Kyary Pamyu Pamyu est née des larmes d’Oto Ryuu pour rappeler au monde les bienfaits de la musique et apporter la paix sur le Pays de la Musique.


Lors de la première chanson, Kyary fait une apparition magistrale sur la chanson Kanzen Keitai, jouée par un orchestre. Elle était habillée d’une superbe robe blanche ornée de motifs dorés et brillants. Nous avons tous été emporté dans les contes de la chanteuse après avoir entendu sa superbe voie résonner dans la forêt.

Après la chanson, le rideau s’est ouvert et nous a permis de voir une magnifique scène où des fleurs de cerisier étaient en train de fleurir. La chanteuse a alors enchaîné ensuite Kira Kira Killer et Tsukema Tsukeru qui a mis le feu dans le public. “Cette nuit, nous ne ferons qu’un seul concert alors j’ai décidé de chanter des chansons qui vous rendront nostalgique”, a crié la chanteuse.

Elle n’a pas chanté uniquement ses chansons de l’album Japamyu mais aussi des grands classiques qu’elle chante rarement comme Suki Sugite Kiresou, Noriko To Norio, Unite Unite et même sa chanson iconique, PONPONPON. Tous cela a permis au concert de garder un rythme soutenu durant toute la nuit.

Alors qu’il faisait de plus en plus sombre, la lumière de la scène se propageait de plus en plus sur la forêt environnante et les cerisiers en fleur pour donner un aspect presque mystique au lieu. Après une courte vidéo diffusée sur les rideaux, Kyary est revenue dans une tenue alliant son côté mignon habituel et beaucoup de style. Elle portait, cette fois-ci une robe de style japonais rose et est arrivée sur un grand nuage rose. La chanteuse a ensuite commencé à chanter la chanson Ninja Re Bang Bang a cappella pour donner tout une autre dimension à cette chanson que l’on a entendue tellement de fois. Kyary a ensuite dit que l’ambiance à l’Izumo Taisha était géniale et qu’elle a failli pleurer plusieurs fois lors de la performance. Elle a ensuite appris au public la chorégraphie de la chanson suivante qui était Enka Natrium.

Quand la tension est arrivée à son apogée, elle a chanté des chansons comme Invader Invader ou encore Fashion Monster. A la fin du concert, Oto Ryuu s’est libéré de la montagne grâce aux chansons de Kyary et son image a été projetée sur les rideaux. C’est à la fin de l’histoire, que la chanson Oto no Kuni, qui a donné son nom à la tournée, a été jouée par Kyary. L’histoire se termine par le peuple qui se remémore de la force de la musique et le retour de la paix à dans le Pays de la Musique.

 

Ensuite, pendant le rappel, Kyary a chanté une toute nouvelle chanson intitulée KIMI GA IINE KURETARA qui sera le thème d’un nouveau drama sur les réseaux sociaux qui s’appelle My Family Goes Viral. La chanson elle-même dans les paroles est très influencée par les réseaux sociaux. Lorsqu’elle a interprété cette chanson, elle a dansé seule avec uniquement une danseuse. Cela a été pour elle, son expérience de danse la plus difficile à ce jour mais ça a été un grand succès.

L’originalité d’Oto no Kuni s’est exprimée par l’originalité de Kyary dans un lieu aussi unique que l’Izumo Taisha. Avec les jeux olympiques de 2020 qui arrivent à grand pas au Japon et mettent sous les feux des projecteurs du monde entier la culture du pays, nous espérons que d’autres performances extraordinaires comme celles de Kyary seront mise en valeurs et diffusée le plus possible.

 

Le second concert de la tournée Oto no Kuni Tour 2019 aura lieu le 30 avril lors de la Kyoto Mirai Matsuri 2019: Minami-za Reopening Commemoration qui aura lieu au Minami-za, une salle de Kabuki très célèbre de Kyoto et sera intitulé Kyary Kabuki Kabuki. Le 30 Avril est une date importante car elle est le dernier jour de l’ère Heisei au Japon. Ce sera une collaboration inattendue avec des artistes kabuki pour faire renaître Izumo no Okuni à qui elle a été comparée maintes fois. Comment sera le mélange entre tradition et modernité de Kyary la prochaine fois ? Nous sommes réellement impatients de le savoir.

RANKING

  • DAILY
  • MONTHLY

FOLLOW US