[Promenade à Tokyo] Un rendez-vous galant avec Yûtaro au bar “Sai” de Shibuya qui propose environ 100 variétés d’Umeshu

22.February.2019 | FEATURES / FOOD / SPOT

Shibuya est un lieu au coeur de la pop culture et des tendances mode, très populaire auprès des jeunes au Japon. Très animé, il attire toujours plus de fashionistas en quête de shopping ou des couples en rendez-vous galant.

 

Ainsi, retrouvons Yûtaro-kun dans un bar branché pour un petit rendez-vous ! Il paraît qu’il adore l’umeshu, l’alcool de prune, alors nous avons décidé de le gâter en allant dans un bar réputé dans ce domaine. Je suis tellement enthousiaste à l’idée de boire ensemble que j’en ai les papillons dans le ventre !

Le lieu se trouve à 5 minutes à pied de la sortie Hachiko de la station de Shibuya. C’est le bar “Sai, salles individuelles & Izakaya barbecue au charbon de bois” situé au 3ème étage de l’immeuble situé juste en face du poste de police de la ville d’Udagawa. Environ 100 sortes d’Umeshu et de plats préparé avec cet alcool peuvent être dégustés dans ce bar. Les bouteilles sont joliment alignées sur le mur du magasin, ce qui suscite grandement notre curiosité !

Dans le menu, les Umeshus sont classés selon la préfecture de production, avec petites notes de recommandation. Il y a tellement de choix et j’hésite beaucoup entre un alcool produit dans ma région d’origine, et les autres de la carte !

“Qu’est-ce qu’on prend ? Un set de dégustation ?”

Me demande Yûtaro. Il est si gentil de prendre les rênes !

Set de dégustation d’Umeshu <Introduction à 3 variétés> (1 000 yens)

Un sélection comparative de trois types d’alcool de prune, l’Akayoroshi, Umeshu au Yuzu du Kishu, et Nigori Ume de Fukurokuju. Réservé aux débutants en la matière, la sélection est facile de boire et chaque caractère est bien marqué. l’Akayoroshi (de Nara), était plutôt léger en bouche et riche en saveur de prune. L’umeshu au Yuzu de Kishu (de Wakayama) associe le jus de prune de  la préfecture de Wakayama et du jus de yuzu de Tokushima ce qui donne un goût acidulé. Le Nigori Ume de Fukurokuju (Osaka) utilise de la confiture de prune et de la pulpe de prune dans une base d’alcool de prune fermenté plus longtemps, et se caractérise par sa texture sucrée et dense !

Outre la section d’introduction, il existe également une version intermédiaire mélangée avec du shochu (alcool de patate douce), et une sélection avancée, avec des alcools plus forts en caractère.  Il y a également une version d’essai avec de la liqueur de fruit.

“Mmmmh ! Ce yuzu est super bon ! Mais le Fukurokuju le concurrence rudement !”

Yûtaro-kun semble semble dans son élément en dégustant plusieurs variétés d’Umeshu.

Ah oui c’est vrai, on est rien que tous les deux… Je dois être pompette car je me fais des films !

 

Salade César(780 yens)

C’est une vinaigrette où l’on a introduit un oeuf poché que l’on utilise pour la salade ! C’est marrant de la faire soi-même ! Versez-la généreusement sur la salade pour le goût.

“Tu peux manger les tomates ?”

Il est gentleman …

Carpaccio de la mer(720 yens)

Un carpaccio qui change selon la livraison en poisson du jour, servi avec une gelée d’Umeshu rouge de Kishu. Aujourd’hui, c’était au saumon !

Les saveurs de la prune et du saumon se marient parfaitement entre elles.

Spare Ribs(820 yens)

Des ribs cuites dans un umeshu recommandé de l’enseigne, “Umeshu de Kishu”. Grillade succulente hautement concentrée en saveur de prune.

C’est tellement bon que je pourrais en manger des tonnes !

 

“C’est moelleux ! je suis aux anges !”

Il mange si vite quand il trouve ça bon ! (Rires)

“J’ai très bien mangé.”

 

L’alcool de prune et la nourriture était supers bons ! Et je suis contente d’avoir pu prendre un verre avec Yûtaro-kun ! Je me demande où on pourra aller la prochaine fois ?

 

RANKING

  • DAILY
  • MONTHLY

FOLLOW US