Les actrices principales du film Sayonara Kuchibiru annoncent leurs débuts dans un duo musical

18.April.2019 | MOVIE / MUSIC

Sayonara Kuchibiru (“Au revoir lèvres”) est un prochain film japonais mettant en vedette Nana Komatsu et Mugi Kadowaki avec Ryo Narita. Le film musical sortira dans les salles japonaises le 31 mai 2019.

 

Le film suit l’histoire de Reo (Nana Komatsu) et Haru (Mugi Kadowaki), qui forment le duo de guitares populaire HaruReo. Le film est réalisé et écrit par Akihiko Shiota (Harmful Insect, Dororo) et compte de grands noms de l’industrie de la musique, notamment l’auteur-compositeur-interprète japonais Motohiro Hata, qui a produit le thème principal du film, Sayonara Kuchibiru, et Aimyon, qui il a composé et écrit les paroles des chansons de Dare ni Datte Wake ga Aru et de Tachimachi Arashi.

Nous sommes de plus en plus impatients d’entendre Komatsu et Kadowaki qui ont donné leur voix pour les performances musicales du film. Il a été annoncé que HaruReo ferait ses débuts dans la vie réelle avec la sortie de Sayonara Kuchibiru EP le 22 mai.

L’EP comprendra à la fois la chanson thème de Motohiro Hata et les deux chansons d’Aimyon, toutes chantées par HaruReo.

En ce qui concerne la musique, Hata a commenté: “Je serai très heureux si beaucoup de gens apprécient la chanson en plus du film.” Aimyon a également commenté: “Merci d’avoir chanté ces chansons, félicitations pour vos débuts.”

La photo de couverture de l’EP a été prise par le photographe japonais Kotori Kawashima, un nom très demandé dans plusieurs industries et connu pour travailler avec des acteurs et des voix populaires lors des shootings photos les plus célèbres. La couverture présente Haru et Reo assis l’une en face de l’autre avec des expressions naturelles.

 

Le clip du thème principal du film, Sayonara Kuchibiru, a également été publiée. Vous pouvez le voir sur le site officiel de HaruReo, qui vient d’ouvrir aujourd’hui.

 

La vidéo a été réalisée par Tomokazu Yamada, connu pour avoir dirigé des œuvres à succès comme Lemon de Kenshi Yonezu et Marigold de Aimyon. La chanson elle-même est une “demi-ballade” que Hata a écrite en lisant le scénario et en pensant à Haru et à Reo. Elle parle de séparation et d’espoir pour l’avenir. Le clip reflète ce thème de manière splendide en mettant l’accent sur trois personnes qui passent leur dernier moment ensemble. Il reflète la pure innocence des trois personnages principaux du film: Reo, Haru et Shima. Yamada a également pris une nouvelle photo du duo ci-dessous.

Komatsu, Kadowaki et Narita ont publié des commentaires sur l’enregistrement du vidéoclip. Komatsu a déclaré: “J’étais très heureuse de les rencontrer tous les trois après si longtemps, on a eu très froid lors du tournage de la vidéo, nous avons parlé de bêtises tout le temps [rires].” Kadowaki a déclaré: “Il n’y avait jamais de moment calmes lorsque nous étions ensemble sur le tournage, donc c’était magnifique, génial, et ça m’a rendu heureuse.” Narita a déclaré: “Bien que la vidéo musicale ait une atmosphère différente de celle du film, certaines parties se ressemblent encore, cela montre un vrai sens de la distance.”

 

Sayonara Kuchibiru, Dare ni Datte Wake ga Aru et Tachimachi Arashi arriveront à la radio japonaise à compter d’aujourd’hui.

 

(C) 2019「さよならくちびる」製作委員会

RELATED ENTRIES

  • Masataka Kubota et Shota Matsuda en France pour l’avant-première de Tokyo Ghoul [S]

    10.July.2019 | ANIME&GAME / MOVIE

    Le manga très populaire Tokyo Ghoul avait été adapté pour la première fois au cinéma en 2017 et avait suscité beaucoup d’enthousiasme auprès des fans. Cette fois, la suite intitulée Tokyo Ghoul [S] sortira au Japon le vendredi 19 juillet 2019.

    Le 7 juillet, une avant-première du film s’est tenue au 20ème impact de la Japan Expo. Celui-ci fut suivi d’une foire aux question avec l’intervention des principaux Masataka Kubota, Shota Matsuda, Maika Yamamoto ainsi que le producteur Tomohiro Nagae.

    Les membres du casting commencèrent par saluer les fans en français ! Interrogé sur l’intérêt de l’œuvre par les fans M. Kuboda qui joue Kaneki Ken a déclaré : « Tout le monde mange généralement de la viande et des légumes, mais les ghouls, eux, ne peuvent se nourrir que d’humains. Les gens deviennent fous à l’idée de penser qu’ils peuvent se faire dévorer. Je pense que là est tout l’intérêt de l’œuvre. ».

    Le producteur Nagae a également déclaré : « L’un des attraits de ce manga est qu’il traite d’un thème universel. Ce film est plusieurs tableaux montrant les liaisons entre les hommes et les ghouls. Regardez-le comme si vous en étiez un. »

    A la question “Quel est votre personnage préféré dans l’œuvre original ?”, Kubota répondit Suzuya Jyuzou qui n’apparaît pas dans le film.

    Matsuda répondit Kaneki car “Dans ce film, Tsukiyama n’a que d’yeux pour Kaneki et j’ai tellement pris ce rôle à cœur que je suis obsédé par lui ! ».

     

    L’enthousiasme fut à son apogée par les acclamations de la foule avant la projection. Lorsqu’on les questionna sur le point culminant du film, Kubota cria “Shota Matsuda !” et commenta vivement : “Ce film est en fait une histoire d’amour entre Tsukiyama et de Kaneki “.

    Ne manquez surtout pas ce film à sa sortie !

     

    © 2019 «Comité de production« Tokyo Ghoul [S] »© Sui Ishida / Shueisha

  • Hitomi Satō reprend le rôle de Masami Kurahashi 20 ans plus tard dans le nouveau film de la série “Ring”, “Sadako”

    15.March.2019 | MOVIE

    Le premier film de la série Ring est sorti au Japon en 1998 et a été réalisé par le maintenant célèbre Hideo Nakata. L’oeuvre originale une adaptation du roman d’horreur du même nom de Koji Suzuki sur une vidéo maudite qui tue le spectateur sept jours après l’avoir été regardé. Sadako se produira dans les cinémas japonais le 24 mai 2019.

    L’actrice japonaise Hitomi Satō, qui a joué le rôle de Masami Kurahashi dans le film original de 1998, qui, malgré la rencontre avec Sadako, l’antagoniste obsédant de la franchise cinématographique, a miraculeusement survécu. Elle a repris son rôle dans la suite de 1999, Ring 2.

    Il a été annoncé que Satō jouerait à nouveau son personnage dans le nouveau film 20 ans plus tard.

    Elaiza Ikeda joue le personnage principal Mayu Akigawa, une conseillère en psychologie travaillant dans un hôpital psychiatrique. Elle s’intéresse à l’une de ses patientes qui semble très particulière.

    Le réalisateur du film, Hideo Nakata, a expliqué qu’elle avait un penchant inné pour le jeu d’acteur. Il sera donc intéressant de voir comment le rôle d’Hitomi Satō jouera en tant que survivante de Sadako.

    En parlant de cela, Nakata a commenté: “Elle a joué le rôle magnifiquement, assemblant cette tension distincte née d’un mélange d’horreur et de la vie quotidienne.” Satō a elle-même fait la remarque: “Ce n’est pas une idée flou pour [Nakata]. C’est exactement comme si c’était à l’époque (rires) [lors du tournage de l’original]. Il en parle toujours (rires).”Leur confiance mutuelle les uns dans les autres ne fait que stimuler l’excitation de voir son rôle repris. Que se passera-t-il quand elle rencontrera une nouvelle fois Sadako, après être sortie vivante du sortilège?

    Le film mettra en vedette Elaiza Ikeda dans le rôle principal Mayu Akigawa, un conseiller en psychologie impliqué dans un incident avec Yusuke Ishida, interprété par Takashi Tsukamoto, qui tentera de le résoudre. Hiroya Shimizu jouera le rôle du jeune frère de Mayu, Kazuma Akigawa, qui devient un YouTuber pour tenter de réveiller la malédiction de Sadako. Himeka Himejima incarnera Jinko, une mystérieuse fille qui a perdu la mémoire et qui est prise en charge à l’hôpital où travaille Mayu. Renn Kiriyama interprétera le collègue de Mayu, Minori Fujii.

     

    Ci-dessous, les déclarations complètes de Hitomi Satō et de Hideo Nakata.

     

    Hitomi Satō (Masami Kurahashi): ‘J’ai été surprise quand j’ai reçu l’offre. Je me suis souvenu: “Oh oui, j’ai survécu !!” et me sentais vraiment heureuse et me demandais à quel point il serait intéressant de revenir après avoir survécu il y a 20 ans. J’espère que tout le monde a hâte de voir comment Masami a changé en 20 ans. Les films que Nakata fait sont vraiment effrayants … Plutôt que de vous amuser, je veux que vous ayez peur de faire pipi dans vos pantalons (rires). ‘

     

     

    Hideo Nakata (Réalisateur): ‘Quand Satō a fini de tourner son rôle dans la première séquence de Ring, j’étais vraiment content qu’elle me dise qu’elle voulait rester plus longtemps. Et ainsi dans Ring 2, je lui ai fait jouer un rôle très important: témoin oculaire et survivant de Sadako. Dans ce film, bien que 20 ans se soient écoulés, Satō est toujours en mesure de transmettre de manière vivante l’image de Sadako à Elaiza. Nous avons eu d’innombrables auditions pour Ring, mais dès que j’ai vu Satō, qui était alors adolescent, et sa disposition innée pour le jeu d’acteur, j’ai dit “c’est elle!” Je l’ai vue jouer des rôles importants dans des séries et scènes récentes, alors je lui ai demandé de venir à bord une troisième fois. Elle a joué le rôle magnifiquement, en rassemblant cette tension distincte née d’un mélange d’horreur et de la vie quotidienne, chose qu’Elaiza a également maintenant. ‘

     

  • Nouvelle affiche pour Sadako, le nouveau film de la série Ring

    18.February.2019 | MOVIE

    Une nouvelle affiche a été dévoilée teasant le prochain film de la franchise Ring. Intitulé Sadako, le film sera projeté dans les cinémas japonais le 24 mai.

    Le film Ring original est sorti au Japon en 1998 et a été réalisé par Hideo Nakata. C’est une adaptation du roman d’horreur du même nom de Koji Suzuki sur une vidéo maudite qui tue le spectateur sept jours après avoir été regardé.

     

    Le film a déclenché un boom de la J-horreur lors de sa sortie. L’antagoniste du film, Sadako Yamamura, est devenu le fantôme le plus célèbre du Japon avec son image de femme rampante sortant de la télévision avec ses habits blancs et ses longs cheveux noirs.

     

    Maintenant, 20 ans plus tard, même si l’époque et le style de film d’horreur ont bien changé, le nouveau film de la franchise Sadako devrait sortir en salles le 24 mai.

     

    Sur l’affiche, nous pouvons y voir les mots “Toru na” qui veut dire “Ne me prenez pas en photo”, et juste en dessous, un puits mystérieux recouvert de longs cheveux noirs. Que voudrait bien dire ce message ?

    Le film mettra sous les projecteurs Elaiza Ikeda dans le rôle de Mayu Akigawa, une conseillère en psychologie impliqué dans un incident avec Yusuke Ishida, interprété par Takashi Tsukamoto, qui tentera de l’aider à s’en occuper. Hiroya Shimizu jouera le rôle du jeune frère de Mayu, Kazuma Akigawa, qui devient YouTuber pour tenter de réveiller la malédiction de Sadako. Himeka Himejima incarnera Jinko, une mystérieuse fille qui a perdu la mémoire et qui est prise en charge à l’hôpital où travaille Mayu. Renn Kiriyama interprétera le collègue de Mayu, Minori Fujii.

     

    Une affiche publicitaire géante pour le film sera placée dans les souterrains des gares de Shinjuku et de Hankyu Umeda à partir du 18 février. Quelque chose de très surprenant se produira si vous prenez une photo avec votre téléphone avec le flash activé.

     

    Je suis sûr que vous attendez avec impatience cette nouvelle entrée dans la série de Ring.

  • 2ème trailer du film Promare enfin disponible

    25.January.2019 | ANIME&GAME / MOVIE

    Le réalisateur des séries Toppan Tengen Gurren Lagan (2007) et Kill la Kill (2013), Hiroyuki Imaishi, ainsi que Kazuki Nakashima, célèbre dramaturge, travaillent pour ce film. Le studio TRIGGER s’occupera de l’animation et le studio XFLAG produira ce film. Avec une équipe comme celle-ci, le film est très attendu et sortira en mai.

     

    Le projet a été annoncé lors de l’Anime Expo, la plus grande convention sur les animes et la culture japonaise d’Amérique du Nord qui est organisée tous les ans à Los Angeles. Dès que le projet Promare a été annoncé et que le premier trailer est sorti, les fans du monde entier ont commencé à en parler sur Twitter, montrant l’ampleur des attentes du film.

    De plus, cette fois-ci les noms de la distribution des doubleurs ont été révélé ! Le personnage de Galo Thymos, nouvelle recrue de l’équipe de pompier, Burning Rescue Fire Department, sera jouée par Matsuyama Kenichi. Ensuite Taichi Saotome se voit donné le rôle de Lio Fotia, l’ennemi du héros principal.

     

    Second trailer de 65 secondes

    Le trailer commence par Matsuyama, qui joue Garo, disant “La seule chose qui peut bruler c’est votre passion ! C’est ma façon de brûler et effacer !” Ensuite une scène avec Lio, joué par Saotome où il contrôle les flammes est montrée ! C’est alors que Galo rentre dans une machine rouge et blanche et qu’il brandit une arme de pompier qui fait penser à celle de Matoi. Portant une armure noire très puissante, Lio montre son style de combat raffiné et son sang-froid.

    De plus un visuel où les personnages de Galo et Lio se regardent dans les yeux avec beaucoup de tension. Je suis sûr que l’histoire sera pleine de rebondissement avec grâce au clash entre ces deux personnages plein de convictions.

  • “Miraï, ma petite sœur” nominé pour les Oscars du cinéma® dans la section « film d’animation »

    24.January.2019 | ANIME&GAME / MOVIE

    Cette année encore, de nouvelles nominations ont été annoncées pour cette 91e cérémonie des Oscars®.

    “Miraï, ma petite sœur” a donc été nominé dans la section « film d’animation ».

    “Miraï, ma petite sœur” raconte l’histoire d’un petit garçon plutôt capricieux qui doit accepter l’arrivée de son étrange « petite sœur venue du future » nommée « Miraï ». À travers le prisme d’une famille on ne peut plus banale, ce film nous enseigne sa propre vision du cycle de la vie, et la complexité des liens sociaux.

     

    Dans cette époque moderne où les standards familiaux ne cessent d’évoluer, ces frères et sœurs attachants nous montrent qu’il existe différentes définitions de la « famille » et qu’il va de chacun de trouver son propre idéal.

     

    C’est la première fois que le travail du réalisateur Hosoda est nominé pour un Oscar®. Voici ce qu’il a déclaré suite à cela.

    Commentaire du directeur Mamoru Hosoda

    J’ai été extrêmement surpris lorsque j’ai appris que “Miraï, ma petite sœur” avait été nominé pour la 91ème cérémonie des Oscars.

    Le fait qu’une aussi simple histoire narrant le quotidien et l’évolution de deux petits enfants ait été sélectionnée parmi tant d’histoires épiques d’héros n’est pas anodin et a une grande signification pour moi. Si cela peut contribuer à faire connaître “Miraï, ma petite sœur” au plus grand nombre, j’en serais ravi.


    Enfin, la version Blu-ray & DVD de “Miraï, ma petite sœur” est à présent disponible. Dans l’édition spéciale, les interviews de producteurs relatant la création de l’œuvre, tel que la conception des personnages, ainsi que les images des événements et des fan meetings organisés avant la sortie du film sont inclus en exclusivité ! En outre, ce coffret spécial contient des illustrations exclusives du directeur artistique M. Hiroyuki Aoyama. C’est l’occasion rêvée de pouvoir approfondir ses connaissances sur cette œuvre absolument magnifique !

  • Publication des photos du tournage de “Tokyo Ghoul 2 (provisoire)” qui sortira en été 2019 !

    22.November.2018 | Non classifié(e)

    “Tokyo Ghoul: re”, qui s’est achevé en juillet 2017 avec son 16ème volume, est un manga extrêmement populaire qui s’est vendu à 37 millions d’exemplaires dans le monde entier. Le 29 juillet 2017, le film d’action “Tokyo Ghoul” sorti dans 29 pays a connu également un succès mondial. Une suite du film “Tokyo Ghoul 2 (provisoire)” sortira au Japon en été 2019, fait par un nouveau staff ce qui apportera bien des surprises !

     

     

    Suite au dernier film, ce sera le jeune et prometteur Masataka Kubota qui jouera le rôle principal “Kanagi Ken”. L’histoire se déroule dans la ville de Tokyo, un lieu où des populations Ghoul se cachent et attaquent pour dévorer les humains, censés être au bout de la chaîne alimentaire. Kaneki, mi-homme mi-Ghoul doit se battre pour accepter son identité et cherche à faire coexister les deux espèces.

     

    Lors de l’anonce de la sortie du film en septembre, des mots clés tels que “Tokyo Ghoul” “Shuu Tsukiyama” “Shota Matsuda” ou “Maika Yamamoto” ont été les plus recherchés. La tendance sur Twitter a également monté avec de nombreux commentaires comme : “C’est génial !” “On pourra de nouveau voir le charmant Kubota !” “Tsukiyama va enfin faire son apparition dans Tokyo Ghoul !?! C’est trop bien !”.

    Cette fois, une photo du tournage de l’acteur de Kaneki a été publiée. Un gourmet appelé “Tsukiyama” est en train de l’inviter dans un “restaurant gastronomique”.

     

    Le mystère qui entoure le “restaurant Ghoul” et la bataille acharnée livrant Kaneki au machiavélique Tsukiyama, promet de nombreuses scènes d’action. La photo publiée montre bien l’adversité entre les deux personnages. Nos attentes sont renforcées pour voir l’évolution de Kaneki dans les scènes d’action, ainsi que les pouvoirs du nouvel ennemi Tsukiyama !

     

    Avec un casting de renom, le film précédent nous donne un avant-goût de ce que va donner le prochain. Allons retrouver Kaneki, Tsukiyama et Touka dans ce nouveau film d’action !

RANKING

  • DAILY
  • MONTHLY

FOLLOW US