【Interview MMNN】ous demandons à GARNiDELiA, actuellement en tournée en Asie, le secret de sa popularité en Chine !

12.April.2019 | FEATURES / MUSIC

GARNiDELiA est actuellement en tournée en Asie intitulée « stellacage Asia Tour 2019 “Kyoukiranbu” ». GARNiDELiA est un duo de J-Pop composé de la chanteuse MARiA et du compositeur Toku. Au Japon, son succès est principalement dû grâce à leurs chansons utilisées comme theme d’anime. Mais il fait face actuellement à une grande popularité en Chine également. Récemment, ils se sont classés à la 1ère place sur le site d’abonnement de musique “QQ Music” et 1er également dans le top des visionnages sur “Bilibili Douga”, une plateforme de vidéo chinoise. L’élément déclencheur de ce succès est la mise en ligne de la vidéo de danse “Gokuraku Joudo” aux sonorités japonaises de GARNiDELiA avec MARiA en vedette sur Youtube. Mais la vidéo ayant été repostée sur Bilibili Douga par un fan, le groupe est devenu populaire en Chine en un rien de temps. Depuis 2014, ils multiplient leurs apparitions à l’étranger donnant notamment un spectacle exclusif en Chine. Ainsi, je me suis permis de poser des questions au duo à propos de leur popularité là-bas où ils se font inviter à de nombreux événements liés à des jeux vidéo populaires et des anime WEB.

Text:Fukuryu(Music concierge)

Traduction: @japanistar

―― GARNiDELiA, votre popularité en Chine semble incroyable.

 

MARiA : Nous ne nous attendions pas à une telle chose. Internet est incroyable. Nous avons eu beaucoup de chance. À l’origine, notre vidéo avait été repostée et diffusée sans qu’on le sache à notre insu.

 

――Internet est devenu un lieu d’échange, comme les rues de notre ville.

 

MARiA : C’est vrai. Nous avions posté “Gokuraku Joudo” sur YouTube il y a déjà un bout de temps. Mais il semblerait que sa popularité soit à son sommet en ce moment en Chine sur “Bilibili Douga”. Ce qui nous fait d’autant plus bizarre. Vous savez, il est difficile d’obtenir des informations sur la culture chinoise au Japon. Alors même quand notre live là-bas avait été fixé, nous étions très anxieux avant de nous déplacer. On se disait que ce n’était pas possible de déplacer autant de monde juste pour notre concert. Mais au final, nous étions vraiment impressionnés par la foule qui s’est réunie !

 

 

 

――Comment s’est déroulé votre premier concert ?

 

MARiA: C’était en mai 2017, et j’avais peur de n’avoir aucuns spectateurs. Depuis lors, nous avons été invités à venir chaque mois en Chine pour des événements, ce qui m’a permis de me rendre compte de notre popularité. Lors d’un événement pour “BiliBili Douga”, nous avons même fait le final du concert alors que nous sommes des artistes japonais ! Après cela, j’ai commencé à réaliser une chanson inspirée de la culture chinoise intitulée Tougen Renka. Le nombre de vues de YouTube a également augmenté, tout autant que les commentaires venus de différents pays du monde. Mon sentiment de vouloir nous développer à l’étranger est devenu plus fort à présent.

 

 

―― Avant d’aller en Chine, vous aviez quelques activités à l’étranger tout de même, non ?

 

MARiA : C’est vrai. Grâce aux animes.

 

―― Vous vous êtes donc fait connaître par la porte des animes mais aussi des vidéos de danse « odottemita » n’est-ce pas ?

 

MARiA : Oui. Jusqu’à Gokuraku Joudo, nous renvoyions une forte image liée aux animes. C’est ainsi qu’on nous a beaucoup permis de nous déplacer pour des événements à l’étranger. Comme nous avons été invités lors d’événements là-bas, je me suis dit qu’en tant qu’artiste japonais, je voulais propager ma culture et ai écrit Gokuraku Joudo, surtout pour les Occidentaux, tels que les États-Unis ou la France. Mais il s’est avéré que cette chanson a eu une portée retentissante en Chine !

 

――Comment s’est passé le live en Chine?

 

MARiA : Nous changeons la liste de chansons selon le pays. En Amérique ou en Europe, nous interprétons des musiques plus électro, comme en boîte de nuit sur lesquelles on peut danser. Si c’est un événement sur les animes, nous nous adaptons aussi. Cependant, les fans chinois nous ont connu à travers les “Vidéos de danse” alors nous privilégions ces chansons-là. Parfois, nous faisons “Guraku Joudo” deux fois ce qui enflamme le publique ! C’est tellement émouvant qu’ils apprécient autant nos chansons.

―― Vous êtes populaire sur le site de vidéo chinois BiliBili Douga et d’abonnement musical QQ Music n’est-ce pas ?

 

MARiA : Pour notre plus grand bonheur. Nous sommes à la première place. Les fans sont toujours enthousiastes quand je publie un nouvel album.

―― C’est incroyable.

 

MARiA : Dans le site BiliBili Douga, nus sommes mêmes premiers dans le classement général des vidéos, pas seulement celle des musiques. C’est génial !

 

Toku : Nous avons également été invité à faire la conclusion de l’événement BiliBili Douga.

 

――Vous vous êtes bien ancrés là-bas.

 

MARiA : Je ne sais pas. Il y a tellement de monde sur le net, et de nombreuses oeuvres sont publiées chaque jour. Même si je pense qu’il sera difficile de garder notre place, je réfléchis toujours à ce que nous allons faire ensuite. Les entreprises chinoises s’intéressent davantage à nous grâce à “Gokuraku Joudo”, et nous avons même des propositions pour chanter des openings d’anime et des chansons thème de jeux chinois. De plus en plus de gens nous connaissent et j’en suis très reconnaissante.

 

 

――Est-ce que vous apprenez aussi le chinois ?

 

MARiA : Oui. En fait, j’étais justement en train de l’étudier aujourd’hui. C’est très difficile. Cependant, les fans qui viennent à nos concerts étudient le japonais et nous ne pouvons pas continuer à profiter de cette situation (rires). J’étudie tous les jours tant bien que mal.

 

―― Le paysage urbain de la Chine évolue constamment. Le développement de la technologie est également très rapide n’est-ce pas ?

 

MARiA : ça en jette plus qu’au Japon. Nous avons toujours des écrans géants LED dans nos salles de concert. Dans BiliBili Douga, le montage vidéo est très élaboré et utilise des technologies de pointe. On ressent la haute technologie.

 

 

 

―― Il faut introduire la haute technologie dans les vidéos de danse “Odottemita” alors ?

 

MARiA : Il faut que je fasse plus d’efforts de ce côté-là !

 

―― Vous devez être aux anges de pouvoir faire de la musique à l’étranger non ?

 

Toku : C’est vrai. C’était un de nos rêves, mais on ne l’aurait jamais imaginé ainsi.

 

 

―― La tournée que vous vous apprêtez à faire aura lieu à Hong Kong, Shanghai, Pékin, Singapour, Chongqing, Shenzhen, Taiwan et au Japon ?

 

MARiA : Oui. Ce sera la première fois que nous irons à Singapour et nous ferons la promotion de notre album “Kyouki Ranbu”. C’est principalement grâce aux chansons d’anime que nous avons l’occasion de faire cette tournée de l’Asie. Mais comme ces fans nous ont aussi connus pour les vidéos de danse, nous en avons regroupé pas mal pour leur faire passer un moment inoubliable, littéralement comme le nom de l’album Kyouki Ranbu (qui « signifie danse folle »).

 

 

―― Vos rêves sont en train de s’étendre concernant GARNiDELiA.

 

MARiA : Un futur que nous n’aurions pas pu imaginer il y a 3 ans est en train de se dérouler sous nos yeux. A chaque fois que nous sortons quelque chose, la situation change, et c’est difficile pour nous de suivre le rythme. Mais je suis très reconnaissante qu’autant de monde attende avec impatience nos nouveaux morceaux.

―― Les commentaires de vos vidéos sont géniaux.

 

MARiA : C’est vrai. Mais j’aimerais évoluer et aller de l’avant en regardant 5 ans dans le futur. Nous venons de fêter notre cinquième anniversaire de nos débuts cette année. J’aimerais que pour celui des 10 ans, nous continuerons nos activités à l’étranger en faisant par exemple une tournée de l’Asie et diffuser de notre musique dans des salles encore plus grandes et dans de nombreux pays. Pour cela, je dois réfléchir à ce qu’il faut faire tous les jours.

 

――C’est pourquoi vous vous êtes mise au chinois.

 

MARiA : Oui. J’aimerais étendre notre réputation dans plus d’endroits en Chine, non seulement en vidéo. Nous venons justement d’atteindre 1 million d’abonnés dur Weibo (version chinoise de Twitter). Il y a quelques temps encore nous étions qu’à 300 000 personnes. Cela va tellement vite, je n’ai pas le temps de m’en rendre compte.

 

――Vous écrivez les postes en chinois ?

 

MARiA : Oui, j’essaie. Enfin, je mélange le chinois et le japonais.

 

Toku : Les fans les traduisent instantanément pour nous. C’est vraiment adorable.

 

MARiA : Oui, vraiment. Même en japonais, les fans le traduisent. Mais je dois essayer de ne pas abandonner d’apprendre la langue.

 

―― Votre single “REBEL FLAG” est sorti au Japon le 13 mars. Une forte énergie s’en dégage.

 

toku: C’est la production d’animation qui nous a demandé un son rock. C’est très proche de ce que nous faisions à nos débuts. Il marque aussi notre 5ème anniversaire du groupe.

 

MARiA : Cette chanson sera utilisée comme ending de l’anime “Magical Girl Spec-Ops Asuka”. Nous avons bien lu le script et avons retranscrit les sentiments d’Asuka dans les paroles. Nous avons comparé ça à notre propre combat, où nous luttons contre la catégorisation. J’ai toujours pensé : “Je veux transgresser les genres !” et éviter d’enfermer notre personnalité dans une case. Les fans qui connaissent GARNiDELiA sont venus par de nombreuses portes : les animes, internet, ou encore la mode. C’est une chanson qui annonce que nous allons continuer dans cette lancée !

―― Quel serait le message que vous aimeriez faire passer à vos fans chinois cette tournée ?

 

MARiA : Je suis très reconnaissante envers vous qui nous avez aidé à développer notre potentiel et à nous offrir de nombreuses opportunités. Maintenant que la moitié de nos activités sont en Chine, ce pays est comme devenu comme notre pays d’origine. C’est pour vous dire à quel point nos fans chinois sont importants pour nous. Je suis si contente de pouvoir me rendre dans autant de lieux durant cette tournée. J’espère que nous pourrons encore nous déplacer là-bas lors d’événements donc merci à vous !

toku: Tout le monde en Chine a un radar pour les nouvelles choses. Ils sont très forts pour obtenir ce qu’ils veulent et aiment vraiment. Si nos œuvres correspondent à leurs envies, je serais très heureux qu’ils continuent à écouter nos chansons. Merci beaucoup pour tout !

――GARNiDELiA effectuera sa tournée en Asie le 13 avril à Singapour, le 11 mai à Chongqing, le 25 mai à Shenzhen, le 1er juin à Taipei, et enfin le 3 août au Japon à Omiya Sonic City Hall.

 

MARiA : Les 18 et 19 mai, il y aura l’événement “SACRA MUSIC FES. 2019 NEW GENERATION-” dans la salle Makuhari Messe. En parlant de cela, les fans étrangers viennent aussi au Japon. Il est plus facile d’acheter les CD ici.

 

Lors de nos conférences de dédicaces, de nombreux fans étrangers viennent nous voir. Le CD est une sorte de bonus qui vient avec l’autographe comme écouter en streaming est courant à l’étranger. Peu importe d’où vous venez, j’espère que vous aimerez les événements, chansons et tournée de GARNiDELiA !

RANKING

  • DAILY
  • MONTHLY

FOLLOW US